Sinistre après une promesse de vente, qui doit payer ?08/04/2019  



Quand un sinistre survient après la signature de la promesse de vente, l’acheteur doit être indemnisé par l’assurance du vendeur, même si le sinistre est antérieur au transfert de propriété, vient de juger la Cour de cassation. Sauf clause contraire, l’acheteur du bien assuré se voit transmettre l’ensemble des droits nés du contrat d’assurance souscrit par le vendeur et peut réclamer le versement de l’indemnité due à raison du sinistre, alors même que celui-ci serait antérieur au transfert de propriété mais postérieur à l’avant-contrat. C’est un principe classique qui est rappelé : la promesse de vente vaut vente, et produit ses effets dès sa signature. Peu importe que le transfert de propriété soit reporté à la passation de l’acte authentique.


 Autres articles sur le même sujet :
Le droit de faire expulser des squatteurs de chez soi est un droit absolu !

La Cour de cassation vient opportunément rappeler que tout propriétaire a le droit de disposer de son bien de la manière la plus absolue. Il a donc, en toute situation, le droit de faire expulser des personnes qui occupent son bien de manière non autorisée.

Loger n’est pas employer !

La Cour de cassation rappelle que donner un logement gratuit en échange de services comme le gardiennage d'une propriété ne revient pas à conclure un contrat de travail.

Achat d’un animal malade

Un particulier achète un chiot à un éleveur professionnel. Mais l’animal, atteint d’une maladie grave, doit être euthanasié un mois après. L’acheteur saisit alors la justice afin que le vendeur soit condamné à lui rembourser le prix de la vente et les frais médicaux engagés.

Achat d’un animal malade

Un particulier achète un chiot à un éleveur professionnel. Mais l’animal, atteint d’une maladie grave, doit être euthanasié un mois après. L’acheteur saisit alors la justice afin que le vendeur soit condamné à lui rembourser le prix de la vente et les frais médicaux engagés.

Fin du démarchage à domicile pour la fourniture d'énergie

Le démarchage à domicile pour la fourniture d'énergie devrait être interdit ?

Copropriété : on ne peut demander l’annulation d’une AG après avoir voté « pour »

Pour obtenir la nullité de l’AG, un copropriétaire doit voter « contre » ou s’abstenir.