Fourrières : les nouveaux tarifs nationaux 16/09/2019  



Les frais d'enlèvement et de garde journalière en fourrière pour les voitures particulières sur le territoire national - à l'exception de Paris, Lyon, Marseille et Toulouse – ont été partiellement modifiés par un arrêté plublié qu JO en août.

Stationnement gênant, entrave à la circulation, défaut de présentation aux contrôles techniques… Plusieurs infractions au code de la route peuvent entraîner la mise en fourrière de votre véhicule. Pour le récupérer, vous devez régler des frais qui sont variables. Un arrêté publié le 31 août au Journal officiel précise les nouveaux tarifs applicables depuis le 1er septembre. A Paris, Lyon, Marseille et Toulouse, les frais font l’objet d’une tarification spéciale.

Les montants maxima des frais de fourrière sont désormais les suivants :

- immobilisation matérielle (pose de sabot) : 7,60 € ;
- opérations préalables à la mise en fourrière (déplacement du véhicule) : 15,20 € ;
- enlèvement : 120,18 € ;
- garde journalière en fourrière : 6,36 € ;
- expertise : 61 €.

Il faut noter que les frais de fourrière sont différents à Paris, Lyon, Marseille et Toulouse. Dans ces villes de plus de 400.000 habitants, le prix de l’enlèvement est fixé à 126 euros, et celui de la garde journalière à 10 euros : il s'agit là-aussi de la somme maximale qui peut être réclamée. Ces tarifs n’ont quant à eux pas été revus à la hausse.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Automobile : la prime à la conversion revue à la baisse

Les conditions d'attribution de la prime à la conversion seront modifiées à compter du 1er août prochain, selon un décret paru ce mercredi au Journal officiel.

Autoroutes : tomber en panne va coûter de plus en plus cher

Les frais d’intervention d’un dépanneur agréé par les pouvoirs publics – seul professionnel habilité à intervenir sur autoroute – sont revalorisés par décret chaque année.

Qu’est-ce qui a changé en 10 ans entre les Français et la voiture ?

Alors que les premiers grands retours en vacances débutent, 70% des Français ont choisi la France métropolitaine et 7 Français sur 10 utilisent leur voiture pour se rendre sur leur lieu de villégiature.

Combien déclarer pour vos frais de carburants ?

L'administration a actualisé les barèmes qui doivent être utilisés pour l'évaluation forfaitaire des frais de carburant.

Automobile, des contrats de location plus clairs

La plupart des grandes enseignes de location de voitures se sont engagés à modifier la présentation de leurs tarifs de location de voitures afin de permettre de mieux comparer les prix et les prestations proposées.

On en sait un peu plus sur la prime vélo !

Un forfait « mobilités durables » devrait voir le jour le 1er janvier 2020 pour indemniser les salariés qui utilisent leur vélo ou le covoiturage pour aller travailler.