Un site pour réduire la fracture numérique31/03/2020  



Le gouvernement met en place un site pour aider les personnes qui ont du mal à utiliser les outils numériques, au moment où les Français sont confinés en raison de l’épidémie de coronavirus.

« Les acteurs de la médiation numérique, qui sont tous ceux qui sont engagés depuis des années pour faire en sorte de former les gens aux usages du numérique, lancent ce soir un site: solidarite-numerique.fr » , a expliqué sur France Inter le secrétaire d’État chargé du numérique, Cédric O.

Un numéro de téléphone est associé, le 01 70 772 372 pour aider les utilisateurs plus a l'aise à l'oral qu'a l'écrit. 700 « médiateurs du numérique » volontaires seront joignables du lundi au vendredi, de 9h à 18h. « un Français sur cinq, à peu près 13 millions de Français aujourd’hui, se sent sans aucune capacité numérique – non pas qu’il n’a pas accès à Internet chez lui ou au travail – mais parce qu’il ne sait pas se servir d’Internet et qu’il ne sait pas faire les démarches de base comme se déclarer sur Pôle emploi, déclarer ses impôts » , a complété le secrétaire d’État chargé du numérique.

Sur le site sont accessibles des tutoriels et des explications voulus simples d’accès pour faciliter la réalisation de démarches administratives – par exemple comment remplir son attestation de déplacement, se déclarer sur Pôle emploi, remplir une attestation de la CAF ou encore prendre un rendez-vous de télémédecine.


 Autres articles sur le même sujet :
Baisser son impôt pour faire face à la crise sanitaire

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, les contribuables peuvent à tout moment modifier leur taux de prélèvement à la source. Utile en cas de forte baisse des revenus.

Le site Best of des erreurs fiscales

Le gouvernement lancera « au printemps » un site internet, baptisé « www.oups.gouv.fr », dressant la liste des erreurs fréquemment commises par les citoyens auprès des administrations.

Un fonds de solidarité pour les TPE/PME

Le fonds de solidarité pour aider les petites entreprises et travailleurs indépendants les plus impactés par la crise sanitaire du coronavirus est opérationnel à compter de ce mardi 31 mars.

Placements : Les arnaques au Covid-19 se multiplient

L'AMF et l'ACPR mettent en garde le public contre les risques d’arnaques dans le contexte de l’épidémie de coronavirus.

Non-respect du confinement : gare à la sanction

Afin de freiner l’épidémie de coronavirus, les Français n’ont droit de sortir de chez eux que pour aller travailler, faire leurs courses ou en raison de motifs exceptionnels dument listés.

Des nouvelles mesures pour les jeunes

Pour faciliter l’achat de biens ou de services culturels, le gouvernement met en place, à titre expérimental pour 3 ans, un « pass Culture » de 500 euros.