Epargne retraite : Les conditions du retrait partiel15/06/2020  



Les travailleurs indépendants ayant souscrit un contrat d'épargne retraite Madelin, "Madelin agricole" ou un plan d'épargne retraite "loi Pacte" vont être autorisés à formuler une demande de rachat sous certaines conditions.

La mesure est inscrite dans le 3e projet de loi de finances rectificative pour 2020 présenté en conseil des ministres. Le rachat serait réservé aux seuls chefs d'entreprise qui ont bénéficié du fonds de solidarité prévu par la loi de 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de Covid-19. Quel que soit le nombre de contrats souscrits par l'intéressé, le rachat serait limité à 2 000 €, serait soumis aux prélèvements sociaux mais n'engendrerait aucune imposition sur le revenu. Le projet prévoit que la demande de rachat devra être formulée avant le 15 novembre 2020.


 Autres articles sur le même sujet :
Que pensent les indépendants de leurs régimes de retraites

Un think tank a sondé près de 48 000 professionnels indépendants. Principal enseignement de cette enquête inédite : Les Indépendants plébiscitent leurs régimes de retraite !

Epargne retraite : Combien rapportent vraiment les Perp ?

Le PERP, Plan d'Epargne Retraite Populaire, est un outil de prévoyance et d'optimisation fiscale qui permet de préparer sa retraite tout en allégeant son impôt sur le revenu.

Ce coup de bambou qui attend les créateurs d’entreprise

Les conditions d'application de l'exonération de cotisations sociales accordée aux indépendants, créateurs ou repreneurs d'entreprise, est corrigée de façon significative.

Le chômage pour les démissionnaires et les indépendants

C’était une promesse du candidat Macron. C’est fait ! Le droit à l'assurance chômage est désormais ouvert aux salariés démissionnaires sous condition. De même une allocation forfaitaire va être accordée aux indépendants en cas de liquidation judiciaire.

Sous location de la résidence principale : Quelles sont les limites de l'éxonération ?

Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation principale sont exonérées d'impôt sur le revenu. Sous certaines conditions.

Indépendants : Ce que change la fin du RSI

Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des indépendants n’est plus gérée par le régime social des indépendants (RSI), mais est confiée au régime général de la Sécurité sociale.