Révocation judiciaire d’un gérant22/06/2020  



Une société civile immobilière (SCI) dirigée par deux gérants est propriétaire d'un immeuble qu'elle donne en location à une société commerciale. L'un des gérants, également associé, demande en justice la révocation de son cogérant pour motif légitime. Il fait valoir que ce dernier n'a jamais fait convoquer la moindre assemblée générale pour approuver les comptes et qu'il a privilégié les intérêts de la société locataire, dont il est le dirigeant, par rapport à ceux de la SCI. Saisis du litige, les juges lui donnent raison. Maintenir un gérant qui ne respecte pas ses obligations légales et statutaires n’est pas conforme à l’intérêt social de l’entreprise… même si, en l’occurrence, l'autre gérant a agi de la même façon avant que le gérant poursuivi ne soit lui-même nommé, ou que la violation des obligations légales n'a eu qu'un effet limité du fait des initiatives prises ensuite par l'autre gérant pour faire approuver les comptes de certains exercices. Cour d’appel d’Orléans, 12 mars 2020, affaire n° 19-00678


 Autres articles sur le même sujet :
Quand l’associé d’une société signe un bail

Le propriétaire d’un local commercial le donne en location à une personne physique, associé d'une société qui précise agir « en son nom personnel ou pour le compte de toute société à créer ou existant dans laquelle il serait associé majoritaire ».

Bail commercial et indemnité d’éviction

Le propriétaire d’un local à usage commercial donné à bail délivre au locataire un congé avec refus de ...

Bail commercial, droit d’entrée et TVA

Une société prend en location un local dans le cadre d’un contrat de bail commercial qui prévoit, en plus du loyer annuel, le paiement d’un droit d’entrée facturé avec TVA. Après s’être acquittée de ce droit d’entrée, la société demande à récupérer la TVA payée

Location-gérance interdite par le bail

Un restaurateur donne son fonds de commerce en location-gérance en infraction avec les dispositions de son bail commercial. Après avoir reçu de son bailleur un commandement le sommant d’exercer personnellement son activité dans le local, le locataire obtempère et met fin à la location-gérance.

Fixation du loyer du bail renouvelé

Un bail commercial est conclu entre deux sociétés. Le contrat stipule un loyer égal à 7 % du chiffre d’affaires annuel hors taxes réalisé par le locataire dans les lieux loués. Il prévoit également un loyer minimum garanti fixé, à l’occasion de chaque renouvellement, à la valeur locative dont l’évaluation

Faute pénale intentionnelle du dirigeant

Le gérant d’une société en nom collectif (SNC), reconnu coupable de complicité d’abus de biens sociaux au préjudice d’une société tierce, est condamné à lui payer des dommages-intérêts.