Gare au recel successoral !13/07/2020  



Une femme effectue de nombreux retraits sur le compte de sa mère (14 820 € en tout), grâce à la procuration qu’elle détient. Mais au décès de sa génitrice, elle omet de faire mention de l’ensemble de ces sommes aux autres héritiers. Elle refuse même de leur communiquer les relevés de compte et de justifier de l’exécution de son mandat. Ce n’est que trois ans plus tard que son frère parvient finalement à prendre connaissance des documents. Il se déduit de ces éléments que la fille de la défunte a parié sur la passivité des autres héritiers ou le manque de diligences de la banque pour tenter de dissimuler des prélèvements qu’elle avait opérés à son seul profit. En refusant de justifier des conditions d’exécution de son mandat et de communiquer les pièces bancaires en sa possession ainsi qu’en omettant d’indiquer spontanément les sommes qu’elle avait conservées, elle a commis des manœuvres destinées à rompre l’égalité du partage. L’application de la sanction du recel à son encontre est dès lors justifiée.
Cour d'appel de Rennes, 1ère chambre, 10 mars 2020, affaire n° 17-03413


 Autres articles sur le même sujet :
Pension de réversion, vers une harmonisation

La pension de réversion attribuée aux veufs – essentiellement des femmes – sera dans de nombreux cas revue à la hausse. Et tout le monde sera logé à la même enseigne.

Dénonciation calomnieuse et indemnisation

Renvoyée devant le tribunal correctionnel pour violation du secret professionnel à la suite d’une plainte déposée à son encontre, une femme est relaxée.

Comptes à l’étranger : gare à la fraude fiscale

L’obligation de déclarer chaque année les avoirs détenus sur des comptes bancaires ouverts à l’étranger est, depuis le 1er janvier 2019, étendue aux comptes inactifs ou dormants

Liberté de la presse et caricature

Indignée par la parution d’une caricature présentant « une femme politique sous les traits d’un bébé trisomique » en une d’un hebdomadaire satirique, une association de lutte contre l’handiphobie porte plainte pour injure publique et incitation à la haine contre les personnes atteintes de trisomie 21.

Nouveau décret pour les mesures de confinement

Jusqu'au 31 mars 2020, tout déplacement de personne hors de son domicile est interdit à l'exception notamment des déplacements pour les motifs suivants :

Vitesse limitée à 80 km/h : le décret est paru

C’est désormais officiel. A compter du 1er juillet prochain, la vitesse maximale autorisée passera bien à 80 km/h ...