Comme prévu, les prix repartent à la hausse03/08/2020  



Sur un an, les prix à la consommation augmenteraient de +0,8 % en juillet 2020, après +0,2 % le mois précédent, selon l’estimation provisoire réalisée en fin de mois.

Cette hausse de l’inflation résulterait d’un rebond des produits manufacturés, en lien avec le décalage des soldes d’été, et d’une moindre baisse des prix de l’énergie. En revanche, les prix de l’alimentation et – dans une moindre mesure – des services et du tabac, ralentiraient. Sur un mois, les prix à la consommation augmenteraient de 0,4 % après +0,1 % le mois précédent. Les prix des services accéléreraient, de manière saisonnière en période estivale, et ceux du tabac augmenteraient après avoir été stables le mois dernier. En revanche, les prix des produits alimentaires baisseraient davantage et les prix de l’énergie ralentiraient. Enfin, les prix des produits manufacturés se stabiliseraient après avoir baissé le mois dernier. Sur un an, l’indice des prix à la consommation harmonisé accélérerait à +0,9 %, après +0,2 % en juin. Sur un mois, il augmenterait de 0,4 %, après +0,1 % le mois précédent.


 Autres articles sur le même sujet :
L'inflation repart-elle durablement à la baisse ?

Selon l'Insee, les prix à la consommation affichent un repli de 0,4 % en janvier, après avoir augmenté dans la même proportion en décembre.

Nette hausse de l'inflation

En décembre 2019, les prix à la consommation augmentent de 1,4 % sur un an

Immobilier : la baisse des prix est enclenchée

La baisse des prix proposés par les vendeurs qui s'observe depuis juillet se poursuit à un rythme soutenu, selon le dernier baromètre LPI / Se Loger. Faut-il s'en soucier ?

Location : Que peut-on louer pour 723 euros par mois

En France, le loyer moyen est de 723 €/mois, charges comprises. Que peut-on louer pour ce prix ? Cela varie quasiment du simple au quadruple selon la ville.

Qui va profiter des baisses d’impôts ?

Selon les estimations du gouvernement, 17 millions de ménages bénéficient en 2020 de la baisse d’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros.

Premiers effets de l'annulation de la hausse de CSG en juillet

La mesure d’annulation de la hausse de CSG pour les retraités touchant jusqu’à 2000 euros par mois, ne sera visible sur les pensions de retraite versées qu’en juillet 2019.