Retrait d’une somme le jour du décès17/08/2020  



Un homme décède. Le jour même, une de ses amies retire 1 500 € de la banque, en vertu d’une procuration qu’il lui avait consentie. Elle prétend avoir utilisée cette somme pour régler une dette du défunt conformément aux instructions qu’il lui avait données. Toutefois, elle ne fournit aucun élément de preuve pour en justifier et ne précise pas l’identité de la personne qui aurait reçu cette somme. Saisis du litige, les juges la condamnent à restituer les fonds. Ils considèrent en effet qu’à défaut d’établir l’utilisation de la somme litigieuse dans l’intérêt du défunt, la gestion d’affaire (qualification donnée aux engagements sans mandat) ne saurait être démontrée. Cour d'appel d'Amiens, 1 chambre civile, 30 juin 2020, affaire n° 18-03402


 Autres articles sur le même sujet :
Quand le défunt omet de déclarer ses revenus

Un homme décède sans déposer sa déclaration de revenus.

Légataire universel et assurance décès

Un homme décède, laissant derrière lui un testament qui institue sa compagne « légataire universel » de tout son ...

Légataire universel et assurance décès

Un homme décède, laissant derrière lui un testament qui institue sa compagne « légataire universel » de tout son ...

Donations à la maîtresse : retour à l’épouse !

Un homme, marié sous le régime de la communauté universelle, consent des donations (320 000 €) à sa maîtresse.

La volonté du défunt doit être respectée

Une mère décède, laissant pour lui succéder sa fille et ses deux fils.

Capital décès : les droits du concubin

Une femme décède après avoir souscrit un contrat de prévoyance. Son concubin agissant en son nom ...