Bailleur : nouvelle obligation17/08/2020  



A compter du 25 octobre 2020, le bailleur devra transmettre au locataire une évaluation de la consommation de chaleur, de froid et d'eau chaude sanitaire de son local privatif dès lors que l'immeuble est équipé d'une installation centrale de chauffage, de froid ou d'eau chaude sanitaire et muni des dispositifs d'individualisation des frais télé-relevables (les modalités exactes de cette nouvelle obligation seront précisées par décret en Conseil d’État). Lorsque le logement est situé en copropriété, le bailleur sera tenu de transmettre au locataire les informations qu'il a reçues en la matière par son syndic.  

> L'ordonnance


 Autres articles sur le même sujet :
Individualisation des frais de chauffage

Un arrêté paru au Journal Officiel du 10 septembre 2019 vient apporter des précisions quant au dispositif d’individualisation des frais de chauffage.

Copropriété : Dans quels cas êtes-vous dispensé de répartition de chauffage ?

Dans un immeuble collectif, les frais de chauffage doivent être répartis, comme le précise un arrêté du 6 septembre 2019.

Le compteur fait foi, sauf preuve contraire

Un syndicat des copropriétaires assigne en justice une propriétaire afin d’obtenir le paiement de ses charges liées à sa consommation d’eau entre 2008 et 2015.

Les bailleurs pros se mobilisent pour leurs locataires

Les grands bailleurs se mobilisent pour aider leurs locataires durement touchés par la crise sanitaire.

Obligations des fournisseurs d’eau

En cas d’augmentation anormale de la consommation d’eau susceptible d’être causée par la fuite d’une canalisation, l’abonné doit en être informé par son fournisseur (et ce, que le logement soit occupé ou non).

Covid-19 : nouvelle organisation du travail

Devant cette crise sanitaire exceptionnelle contraignant la grande majorité des citoyens au confinement, les modalités d’organisation du travail ont fait l’objet de nombreuses adaptations.