Majoration de la réduction Madelin18/08/2020  



Les versements effectués sur les contrats Madelin entre le 10 août 2020 et le 31 décembre 2020 ouvrent donc droit à la réduction d'impôt au taux majoré de 25 %.

Après deux années de discussions, les deux prorogations prévues par les lois de finances pour 2019 et 2020 et une réponse enfin adressée à la France le 26 juin dernier, la mesure est maintenant effective : les versements effectués sur les contrats Madelin entre le 10 août 2020 et le 31 décembre 2020 ouvrent donc droit à la réduction d'impôt au taux majoré de 25 %. En parallèle, à compter du 10 août 2020, le taux de la réduction Madelin attaché aux versements effectués pour la souscription de parts de "FIP Corse" et de "FIP outre-mer" est abaissé à 30 %, au lieu de 38 %.


 Autres articles sur le même sujet :
Divorce : Le Conseil Constitutionnel annule les mesures concernant les prestations compensatoires

Le Conseil constitutionnel annule les dispositions du Code général des impôts qui exclut de la réduction d'impôt les versements en capital effectués sur une durée inférieure à douze mois en complément d'une rente.

La réduction "Denormandie" précisée et assouplie

Un décret d'application de la loi de finances pour 2020 reformule dans un souci d’assouplissement la nature des travaux d'amélioration éligibles à la réduction d'impôt « Denormandie ».

Rachat de trimestre pour la retraite, tout ce qui change cette année

Pour augmenter le montant de votre pension de retraite de base, vous pouvez effectuer des versements complémentaires à votre régime de retraite en échange de trimestres supplémentaires.

Tout ce qui change au 1er janvier

Plongée dans l’année qui arrive avec les principales mesures qui vont s’appliquer en 2020.

Impôts : Combien allez vous économiser ?

Un simulateur mis en place par Bercy vous permet d’évaluer la baisse de votre impôt sur le revenu en 2020.

Qui va profiter des baisses d’impôts ?

Selon les estimations du gouvernement, 17 millions de ménages bénéficient en 2020 de la baisse d’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros.