Salaire différé : exemple de créance refusée14/09/2020  



Une agricultrice décède, laissant pour lui succéder un fils qui, au cours des opérations de liquidation et de partage de la succession, revendique une créance de salaire différé. Mais les juges refusent de faire droit à sa demande. S’ils ne contestent pas le fait que cet enfant majeur a bien participé directement et effectivement à l’exploitation agricole familiale, ils notent néanmoins que ce dernier n’a pas agi pour le compte de sa mère, mais bel et bien à titre personnel en qualité d’exploitant agricole. Dès lors, son activité ne saurait constituer une participation désintéressée à l’exploitation d’un ascendant qui seule peut ouvrir droit à une créance de salaire différé. Rappelons en effet qu’en la matière, aucune créance de salaire différé ne peut être accordée s’il y a eu salaire ou partage de bénéfices du vivant des parents. Cour d'appel de Nîmes, 1ère chambre, 3 septembre 2020, affaire n° 19-00027


 Autres articles sur le même sujet :
Salaire différé : rappel sur la condition d’âge

Un agriculteur décédé laisse pour lui succéder deux enfants. Au cours des opérations de liquidation et de partage de la succession, ces derniers revendiquent une créance de salaire différé.

La volonté du défunt doit être respectée

Une mère décède, laissant pour lui succéder sa fille et ses deux fils.

Réserve héréditaire des enfants : un principe !

Un homme de nationalité marocaine décède en France, laissant pour lui succéder ses trois fils et un testament ...

La volonté du défunt doit être respectée

Une mère décède, laissant pour lui succéder sa fille et ses deux fils. Elle avait auparavant établi un testament par lequel elle manifestait son souhait d’attribuer à sa fille son studio, à la condition toutefois qu’elle ne crée aucune difficulté à ses deux frères dans la succession.

Effet d’une renonciation à une succession

Une femme, locataire d’un appartement, décède laissant pour seul héritier son fils. Celui-ci procède alors à l’état ...

Déclaration de créance et relations de famille

Au décès d’un couple, des difficultés naissent entre leurs enfants lors des opérations de partage et de liquidation des successions.