La fin des numéros surtaxés dans l'administration01/02/2021  



Depuis le 1er janvier 2021, les administrations et organismes chargés d’une mission publique ne peuvent plus recourir à un numéro téléphonique surtaxé.

Plus aucune administration de l’État, ni organisme chargés d’une mission de service public ne peuvent utiliser un numéro payant pour être joints par téléphone, depuis le 1er janvier 2021. Ainsi, les appels ne sont plus surtaxés pour contacter : Allô service public (3939), l’Assurance retraite (3960), le service de paiement des amendes de radars automatiques (0 811 10 10 10 et 0 811 10 20 30) ainsi que celui des procès-verbaux électroniques (0 811 871 871).

Cependant, certains organismes, comme Pôle emploi, les impôts ou la CAF (Caisse d’allocations familiales), avaient déjà franchi le pas gratuité avant janvier 2021. Rappelons que même si le service est gratuit, l’appel peut être payant. Cependant, son prix est souvent inclus dans les forfaits téléphoniques fixes ou mobiles. La nouvelle obligation faite aux administrations de ne plus recourir à des numéros de téléphone surtaxés ne s’applique pas aux collectivités territoriales (mairies, départements, intercommunalités...).


 Autres articles sur le même sujet :
Abus de droit : Bercy donne des gages

Dès le 1er janvier 2021, l'administration fiscale sera en droit de redresser des actes qui auront pour "motif principal d'éluder ou d'atténuer les charges fiscales. Le Ministre vient d'en faire une nouvelle explication de texte. Suffisante pour rassurer les contribuables ?

Indépendants : Ce que change la fin du RSI

Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des indépendants n’est plus gérée par le régime social des indépendants (RSI), mais est confiée au régime général de la Sécurité sociale.

Baisser son impôt pour faire face à la crise sanitaire

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, les contribuables peuvent à tout moment modifier leur taux de prélèvement à la source. Utile en cas de forte baisse des revenus.

Une nouvelle prime renovation

Depuis le 2 janvier, le nouveau dispositif de soutien à la rénovation énergétique des logements pour les ménages aux revenus les plus modestes est en place.

Des aides aux travaux plus simples à obtenir

L'Agence nationale de l'habitat (Anah), organisme public destiné à subventionner les travaux sur les logements privés, va simplifier l'accès à ses procédures pour faciliter les demandes d’aides aux travaux.

Alerte au faux compte Facebook «impots.gouv.fr»

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) est informée de la circulation d'un compte Facebook usurpant son identité.