Les investisseurs particuliers sont restés actifs tout au long de l’année 202001/02/2021  



L’Autorité des marchés financiers dresse chaque trimestre un état des lieux des particuliers ayant passé au moins un ordre d’achat ou de vente en Bourse au cours des trois mois écoulés. Elle publie la première édition de ce tableau de bord, portant sur la période allant de janvier 2018 à décembre 2020.

Ce premier tableau de bord permet de constater que les investisseurs particuliers sont restés actifs tout au long de l’année 2020, dans le prolongement du pic d’activité constaté au premier trimestre. Une étude publiée par l’AMF en avril dernier avait montré que plus de 150.000 nouveaux investisseurs particuliers avaient réalisé des opérations sur les valeurs de l’indice SBF120 pendant les turbulences sur les marchés en mars-avril.

Près de 1,4 million de particuliers ont passé un ordre d’achat ou de vente sur des actions en 2020. Parmi ceux-ci, un peu plus de 410.000 n’avaient jamais passé d’ordre de Bourse jusqu’ici ou étaient inactifs depuis janvier 2018.

Le nombre d’investisseurs particuliers actifs sur les fonds indiciels cotés (ETF) a augmenté de 33 % l’an dernier par rapport à 2019 à 233.000 et de 63 % en deux ans. Les produits de Bourse tels que les certificats et warrants ont également connu un regain d’intérêt de la part des particuliers.

Afin de réaliser ce tableau de bord, l’AMF s’est appuyée sur les données de transactions détaillées fournies par les établissements financiers français et les succursales en France d’établissements de l’Union européenne, depuis l’entrée en vigueur de la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers MIF2 en janvier 2018.

Les prestataires de services d’investissement doivent notamment indiquer la date de naissance de la personne ayant passé un ordre sur un instrument financier, le montant et le « sens » de l’ordre (achat ou vente) ainsi que le type d’instrument financier traité.


 Autres articles sur le même sujet :
Les CFD restent dans le collimateur de l’AMF

L'Autorité des marchés financiers prolonge l'interdiction relative à la commercialisation, la distribution et la vente, en France ou à partir de la France, d’options binaires à des clients non professionnels.

Une forte dynamique de marché pour les fonds durables

Au premier semestre 2019, pour la première fois, on trouve sur le marché plus de 500 fonds proposés aux particuliers, qui pèsent 185 milliards d’euros, soit une progression de 27 %.

Après le Krach, quel scénario pour les marchés ?

Les marchés financiers sont, avec la mondialisation de l’épidémie de coronavirus, entrés dans un processus de baisse forte avec un risque d’auto-réalisation. Voici l'analyse de Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne sur la situation le 9 mars 2020 à 12H30.

Bourse : Les valeurs vedettes de 2019

L'année 2019 restera dans les annales de la Bourse de Paris. Avec une progression de 26,4% en un an, le CAC 40 a connu sa plus belle performance depuis vingt ans.

Les Français aiment épargner… mais pas en Bourse !

On ne compte plus que 4 millions de petits actionnaires. C’est deux fois moins qu’il y a 15 ans. Et moins de 20 % de la population active.

Epargne : Les banques ne jouent pas le jeu de la transparence des frais

L’Autorité des marchés financiers a procédé à une nouvelle vague de visites mystères dans 11 banques de réseau. Résultats : Elles ne jouent toujours pas le jeu de la transparence des frais.