Vers une prolongation de la trêve hivernale ?08/02/2021  



La ministre du logement, Emanuelle Wargon, a annoncé le report de deux mois de la fin de la trêve hivernale, qui devait initialement se terminer le 1er avril prochain. Si cette mesure est confirmée, aucune expulsion locative ne serait donc permise jusqu’au 1er juin prochain. Les fournisseurs d’énergie, quant à eux, ne pourraient procéder à l’interruption de la fourniture de leurs services si leurs clients, dès lors qu’il s’agit de particuliers et que cela concerne leur résidence principale, ne règlent pas leurs factures. Par ailleurs, la ministre a annoncé sa volonté de mieux indemniser les bailleurs qui n’auront pas pu expulser les locataires au cours de cette trêve. Les modalités de cette indemnisation n’ont toutefois pas encore été précisées. Affaire à suivre donc.


 Autres articles sur le même sujet :
Prolongation de la trêve hivernale

Dans son allocution du 12 mars dernier, Emmanuel Macron annonçait le report de deux mois de la trêve hivernale, qui devait initialement prendre fin le 31mars.

Expulsion : la fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale, qui depuis l’entrée en vigueur de la Loi ALUR s’étend du 1er novembre au 31 mars, touche à sa fin : après 5 mois d’interruption, les expulsions vont donc reprendre, les propriétaires ayant à nouveau le droit de mettre en œuvre le jugement d’expulsion qu’ils ont entre les mains.

Contrôle technique des véhicules diesels : le test antipollution renforcé

La mesure devait débuter le 1er janvier dernier, elle avait été reportée de six mois mais le renforcement du contrôle pollution des véhicules diesels entre en vigueur le 1er juillet.

Le « salon - salle à manger » : 1 ou 2 pièces ?

Dans un conflit opposant un propriétaire à son locataire sur le nombre de pièces composant l’appartement loué, la Cour de cassation a estimé que même s’il s’agissait d’un espace unique, le « salon - salle à manger » devait être considéré comme deux pièces habitables distinctes.

Covid-19 : les déménagements restent possibles

Saisi de la question, le Ministère du logement est venu préciser que « les déménagements restent possibles s’ils ne peuvent être reportés ».

Fin de trêve hivernale repoussée

Dans le cadre de l’état d’urgence face au Covid-19, des ordonnances ont été publiées, notamment celle concernant la fin de la trêve hivernale pour les locataires.